DAF PME
Notre blog

Direction financière externalisée et PME : pourquoi se lancer ?

Lecture: 5min – Le 20 novembre 2023

Bien que souvent perçues comme des entreprises déjà bien lancées et organisées, les PME ne restent pas pour autant immunisées contre les problématiques pouvant ralentir leur croissance. De la gestion des premiers salariés aux différents frais et achats, leur fonctionnement implique généralement un certain niveau de dépenses qui requiert un suivi assidu de leurs finances et de leurs activités. Une surveillance qui relève de la mission du Directeur Administratif et Financier ! Dans un contexte économique de plus en plus tendu et face à contraintes budgétaires plus fortes, bon nombre de dirigeants optent aujourd’hui pour le format en temps partagé. Dans quelle mesure ce type d’intervention peut-il être une solution bénéfique pour répondre aux enjeux des PME ? Réponse dans cet article !

 

 

Mais avant… c’est quoi exactement une PME ?  

En France, la définition d’une PME (Petite et Moyenne Entreprise) est basée principalement sur deux critères : le nombre de salariés et le chiffre d’affaires annuel. Selon les critères officiels établis par l’Union européenne et utilisés en France, une entreprise est considérée comme une PME si elle remplit au moins deux des trois conditions suivantes :

Effectif salarial : Entre 20 et 249 employés.

Chiffre d’affaires annuel : Inférieur à 50 millions d’euros.

Total du bilan annuel : Inférieur à 43 millions d’euros.

 

Cette définition illustre d’ores et déjà les principales problématiques rencontrées par les PME et nécessitant une direction financière structurée, à savoir : la gestion de sa masse salariale, de son cash… et du maintien de sa croissance !

 

Et un DAF à temps partagé ?  

 

Un DAF à temps partagé, ou Directeur Administratif et Financier à temps partagé, est un professionnel de la finance qui intervient pour le compte de plusieurs entreprises à la fois. Cet expert peut intervenir aussi bien de manière ponctuelle via des missions court terme, que sur le long terme. Cette approche permet aux PME qui ne peuvent ou ne souhaitent pas encore embaucher un DAF à temps plein, de profiter d’un expert à moindre coût.

Voici les principaux avantages du temps partagé :

 

Des compétences et de l’expertise sans avoir à supporter le coût d’un recrutement

Un coût maitrisé et ajustable en fonction des besoins du dirigeant

De la flexibilité : le dirigeant a le choix de revoir à la hausse ou à la baisse le temps d’intervention. Un levier permettant ainsi de variabiliser un coût généralement fixe !
Un regard externe pour l’aide à la prise de décisions
Une vision stratégique et un vrai apport

 

A présent, regardons de plus près les différents types d’accompagnement spécifiques proposés par le DAF à temps partagé pour les PME.

 

DAF et PME : pour un meilleur pilotage de la croissance 

 

Pilotage de la rentabilité et de la performance de la PME

La rentabilité, indicateur qui évalue la capacité d’une entreprise à générer des bénéfices par rapport à ses coûts, constitue un élément essentiel de la santé financière d’une entreprise. Il est donc impératif de la gérer efficacement ! À mesure qu’une entreprise se développe, augmente son chiffre d’affaires et recrute, la complexité des lignes de dépenses et des flux de trésorerie peut croître, rendant le suivi plus difficile.

 

Afin de garantir une gestion financière optimale et de s’assurer que l’entreprise progresse conformément à ses objectifs financiers, il est judicieux de confier cette responsabilité à un professionnel spécialisé dans les questions financières… et donc à un Directeur Administratif et Financier (DAF) !

 

En tant que gardien de la rentabilité, le DAF peut soutenir le dirigeant d’une PME en :

 

◉  Établissant le budget de l’entreprise

◉  Réalisant des prévisions de fin d’année pour anticiper les résultats,

◉  Élaborant des tableaux de bord présentant les principaux indicateurs à suivre,

◉  Identifiant les domaines propices à des économies et/ ou à des améliorations

◉  Formulant des stratégies visant à améliorer la rentabilité.

 

💡 Le + du temps partagé : 

Comme évoqué précédemment, le recours au temps partagé offre aux entreprises l’avantage de bénéficier d’une expertise pointue et à la carte. Opter pour ce mode d’intervention permet ainsi de profiter des services d’un expert de haut niveau, capable de prendre en main immédiatement des missions opérationnelles et stratégiques.

 

Suivi et gestion de la trésorerie 

Une trésorerie bien gérée permet aux PME non seulement de répondre rapidement à leurs obligations financières mais aussi d’investir dans des opportunités de croissance.

 

En ce qui concerne les domaines liés à la trésorerie, le Directeur Administratif et Financier (DAF) occupe souvent une position stratégique. Grâce à la mise en place de diverses actions, ce professionnel de la finance contribue de manière significative à son optimisation.

 

Voici quelques-unes de ces actions :

◉  Gestion des délais de paiement (négociation des conditions de paiement, optimisation des délais, etc.)

◉  Optimisation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) et gestion des stocks

◉  Négociation de conditions bancaires plus avantageuses, telles que des taux d’intérêt plus bas et un crédit plus flexible.

◉  Prévision et gestion des flux de trésorerie, par exemple, en identifiant les périodes de pic de dépenses et en se préparant en conséquence.

◉  Gestion rigoureuse des coûts.

 

Directeur financier temps partagé

 

Optimiser la comptabilité et la fiscalité des PME

 

Comme toutes les entreprises, les PME doivent respecter diverses obligations déclaratives auprès des autorités fiscales. Manquer une déclaration ou la remplir incorrectement peut entraîner des sanctions financières… et donc avoir des impacts non négligeables sur la trésorerie ! En tant que professionnel qualifié, le DAF sera en mesure de piloter la comptabilité de l’entreprise en conformité avec les législations en vigueur.

 

Au-delà d’être conforme aux obligations fiscales, un DAF peut également être un précieux allié pour détecter différentes opportunités permettant de bénéficier d’éventuels avantages fiscaux ou de subventions.

 

💡 Bon à savoir : 

De nombreux crédits d’impôts sont accessibles aux PME tel que le Crédit Impôt innovation (CII). Les connaissances et l’expertise du DAF permettront de profiter d’opportunités qui impacteront positivement les finances de l’entreprise !

 

Quelques exemples de missions du DAF sur les aspects comptables et fiscaux ;

◉   Supervision des activités comptables de l’entreprise (grâce au duo gagnant DAF x Expert-Comptable !)

◉   Élaboration des états financiers (bilan, compte de résultat, flux de trésorerie…)

◉   Gestion de l’agenda fiscal

◉   Gestion des risques et renforcement du contrôle interne

◉   Etablissement d’un audit

 

💡 Le + du temps partagé : 

Certaines missions évoquées précédemment sont parfois ponctuelles et ne requièrent pas nécessairement une intervention continue du Directeur Administratif et Financier (DAF). Le recours à un DAF en temps partagé se présente alors comme une excellente option, offrant un rapport coût/bénéfice avantageux pour des besoins à court terme

 

DAF : Une vision stratégique et sur le long terme

Outre la gestion financière, un Directeur Administratif et Financier (DAF) apporte une perspective stratégique en accompagnant les dirigeants sur les décisions importantes (investissement, stratégie de développement, politique financière, pistes de financements comme la levée de fonds).

 

En collaborant étroitement avec les autres membres de l’équipe de direction financière, le DAF peut aussi contribuer à l’élaboration de plans à long terme, à l’identification des opportunités de croissance et à l’évaluation des risques.

 

LE DAF externalisé au secours des pme face aux difficultés ponctuelles 

Que ce soit au cours de leur développement ou face à un contexte économique qui se complexifie, les PME peuvent être confrontées à des difficultés ponctuelles. Une situation qui requiert bien souvent une expertise spécialisée. Malheureusement, l’existence de problèmes s’accompagne fréquemment d’une limitation des ressources financières et, par conséquent, d’une complexité accrue en matière de recrutement. C’est précisément dans ce contexte que l’option du Directeur Administratif et Financier (DAF) à temps partagé prend tout son sens !

 

 

En conclusion, l’externalisation de la direction financière émerge comme une stratégie judicieuse et avantageuse pour les PME. En déléguant cette fonction à des professionnels expérimentés, les entreprises peuvent accéder à une expertise pointue sans supporter le poids des coûts fixes associés à une embauche à temps plein. Cette approche offre une flexibilité opérationnelle précieuse, permettant aux PME de s’adapter rapidement aux fluctuations du marché tout en garantissant une gestion financière solide et proactive. Envie de vous lancer dès aujourd’hui ? Contactez-nous !

 

 

D’autres articles qui pourraient vous plaire

En quoi les enjeux RSE redéfinissent les priorités des entreprises aujourd’hui ?
Pourquoi faire appel à un DAF à temps partagé… en plus d’un DAF salarié ?
Direction financière : quand la mettre en place dans son entreprise ?
Des compétences de haut niveau aux parcours riches
Des profils adaptés pour une intervention au bon niveau
Un réseau d’expertise et d’entraide très actif

Des questions ?

Vous souhaitez découvrir notre accompagnement en direction financière à temps partagé ?