reussir recrutement
Notre blog

Recrutement : les règles d’or pour le réussir !

Lecture: 5min – Le 10 avril 2024

Le phénomène de la « Grande Démission », la pénurie de talents et les exigences croissantes des candidats constituent aujourd’hui autant de défis alimentant les difficultés des entreprises à recruter. En pleine guerre des talents, celles-ci doivent redoubler d’efforts pour non seulement trouver, mais aussi fidéliser les profils qualifiés. Plutôt que de considérer cette situation comme une fatalité, ne serait-il pas plus judicieux de repenser entièrement les fondamentaux de son processus de recrutement pour séduire ces fameux talents ? Découvrons ensemble les grandes étapes à suivre et les clés pour trouver les perles rares qui viendront compléter vos équipes !

 

 

Bien se préparer avant de se lancer  

 

La rédaction d’une fiche de fonction 

 

Le recrutement représente un des leviers essentiels pour bâtir une stratégie RH performante ! Par conséquent, avant de se lancer corps et âme dans son recrutement, l’entreprise devra nécessairement passer par une phase de préparation minutieuse. La première étape avant de chercher des candidats consistera à cadrer le besoin de recrutement. Pourquoi l’entreprise souhaite-t-elle recruter ? Quelles sont les missions du poste en question ? Quel est le profil idéal recherché ? Pour l’aider dans cette réflexion et la compréhension de la finalité du poste, l’entreprise peut se lancer dans la rédaction d’une fiche de fonction.

 

Ce document comprend notamment :

Les activités principales

Les activités spécifiques

Les savoir-faire requis

Les qualités requises

Les connaissances / formation nécessaire

 

 

💡 Bon à savoir 

Pour poser les bases, il est également possible d’utiliser la règle des fameux 5W : Who, What, Why, When, Where (qui, quoi, pourquoi, quand, où).

 

Les avantages de la fiche de fonction 

 

En plus de clarifier les bases du recrutement, la fiche de fonction permet également de poser un certain nombre de questions utiles pour la suite, à savoir de :

 

Définir le cadre légal du poste

Positionner le salarié dans la classification de l’entreprise

Structurer la rémunération fixe et variable

Définir le Plan de développement des compétences à mettre en œuvre à l’issue du recrutement

 

💡 Bon à savoir 

Pour affiner votre Business Plan et évaluer vos besoins en recrutement, plusieurs outils en ligne sont disponibles, tels que le Simulateur de salaires de l’APEC, ainsi que des plateformes de recrutement telles que Indeed ou Glassdoor. Mais attention ! Ces outils doivent simplement vous fournir une indication générale. Les informations communiquées ne doivent pas être considérés comme des données absolues.

 

 

Amorcer le recrutement 

 

Se doter des bons outils

 

> La grille d’évaluation 

Dans l’arsenal des outils de recrutement, de nombreux documents et modèles sont disponibles pour faciliter la tâche des recruteurs. Parmi ces ressources, on retrouve notamment la grille d’évaluation pondérée. Employée lors des entretiens d’embauche, cette grille évalue plusieurs critères essentiels pour le poste, attribuant des scores pondérés. Plus le score est élevé, plus le critère est considéré comme important, impactant ainsi le score final du candidat. En plus de définir le profil idéal recherché, ce document permet de rationaliser la prise de décision à l’issue des entretiens en fournissant une évaluation objective des candidats.

 

💡 Bon à savoir 

Lors de la conception de cette grille, il est tout à fait possible d’inclure à la fois des critères génériques permettant d’évaluer le profil global du candidat, mais aussi des critères très spécifiques, tels que le secteur d’activité dans lequel le candidat a travaillé.

 

> L’assessment 

En complément de la grille de validation, il est également possible d’opter pour l’évaluation des compétences. Cette méthode permet d’apporter un éclairage objectif et complémentaire à l’évaluation des compétences techniques du candidat, alias les « soft skills ». Cette évaluation peut prendre différentes formes telles qu’un questionnaire, un test de personnalité, une mise en situation, etc.

 

Bien choisir les supports de diffusion de l’annonce 

 

Pour optimiser la préparation de votre recrutement, le choix des supports de diffusion de l’offre revêt une importance cruciale. Dans cette perspective, plusieurs questions doivent être examinées : où se trouvent les candidats ? Comment recherchent-ils des opportunités d’emploi ? Qui sont les intermédiaires en contact direct avec eux et connaissant précisément leurs attentes ? Cette réflexion guidera la sélection des plateformes, des job boards, ou encore des cabinets à solliciter pour ce recrutement.

 

💡 Bon à savoir 

De très nombreux acteurs spécialisés et plateformes thématiques ont vu le jour sur le web, à l’image notamment de « Uptoo » pour le recrutement des commerciaux !

 

Être pro-actif dans sa recherche

 

Avant même de diffuser l’annonce, il est important de rappeler que le recrutement demande une stratégie bien définie avec des leviers opérationnels à mettre en œuvre. Cependant, comme pour toute stratégie, trouver la bonne formule du premier coup peut s’avérer difficile ! C’est pourquoi il est essentiel pour l’entreprise d’adopter une approche proactive en fonction des résultats obtenus tout au long du processus. L’annonce ne séduit pas assez de candidats ? Ou à l’inverse trop, mais avec des profils peu qualifiés ? Chaque jour ou semaine, il est recommandé d’établir un retour d’expérience afin d’ajuster les actions futures et ainsi optimiser le processus de recrutement.

 

💡 Bon à savoir 

Avant de diffuser votre offre sur les différents job boards, pensez à la partager en interne pour susciter la cooptation ! Qui sait ? Votre perle rare est peut-être une connaissance d’un de vos collaborateurs !

 

Susciter l’intérêt des candidats visés

 

Tout comme les candidats, qui chercheront à briller aux yeux des recruteurs, les entreprises doivent également savoir se vendre auprès des talents ! Pourquoi ces derniers devraient-ils travailler chez vous plutôt que chez un autre ? Pour faire la différence, rien de telle que la marque employeur ! Grâce à la puissance des réseaux sociaux professionnels par exemple, les meilleurs profils pourront découvrir davantage l’entreprise et se projeter dans les coulisses !

 

💡 Bon à savoir 

Pour valoriser sa marque employeur, un travail de réflexion sur les 4 piliers de l’entreprise et sa culture devra être réalisée :

> Son histoire, ses épreuves, ses fiertés, ses réussites…etc

> Sa vision, sa mission

> Ses valeurs

> Son mode de fonctionnement (rituel, code managériaux…etc)

 

Garder le lien avec les profils cibles et verrouiller la promesse d’embauche  

 

Vous avez identifié plusieurs profils prometteurs parmi les candidats ? La prochaine étape consistera à sélectionner 2 à 3 d’entre eux qui correspondent à 80% des critères définis pour le poste. Et attention : il est primordial de maintenir un contact étroit avec eux tout au long du processus de recrutement pour être sûr de les garder jusqu’au bout ! À chaque étape (entretiens, test…etc) n’hésitez pas à les solliciter pour un rapide débriefing afin de s’assurer qu’ils soient toujours intéressés pour rejoindre l’entreprise. Et si un candidat au profil expert se démarque, n’hésitez pas à adapter au maximum la mission pour correspondre à ses compétences et son expérience professionnelle !

 

Une fois la perle rare trouvée (et que cette dernière a répondu positivement à votre offre), le travail ne s’arrête pas là ! La prochaine étape consistera à verrouiller le recrutement à travers la fameuse promesse d’embauche. Cette dernière doit être claire, soigneusement rédigée et surtout envoyée dès que possible pour obtenir un retour rapide du futur collaborateur. Si tout est conforme à ses attentes, la signature finale marquera l’acte officiel de recrutement !

 

💡 Quelques conseils

Pensez à bien anticiper une dernière marge de négociation avant d’envoyer votre proposition ! Une fois la promesse d’embauche signée, n’oubliez pas de solliciter régulièrement votre nouvelle recrue jusqu’à son arrivée dans l’entreprise. Et aussi ? Assurez-vous de bien lui communiquer toutes les informations dont elle aura besoin pour préparer les premiers jours ou semaines de son arrivée (déplacement à venir, rendez-vous avec des membres de l’équipe…)

 

Ne pas négliger l’onboarding ! 

 

Au terme du processus de recrutement, l’onboarding doit être soigneusement élaboré. Cette étape est essentielle pour instaurer un sentiment d’attachement et d’intégration solide avec la nouvelle recrue. Ainsi, celle-ci se sentira accueillie et sera dans les meilleures conditions pour aborder son nouveau poste avec sérénité. Cela peut se traduire par diverses actions, telles que :

 

Remettre d’un livret d’accueil, personnalisé avec son parcours d’intégration et les contacts utiles

Offrir des goodies à l’image de l’entreprise

Organiser un événement d’accueil avec le reste de l’équipe

Inviter à des rencontres avec plusieurs services au sein de l’entreprise

 

💡 Quelques conseils

Avant le Jour J, réalisez une to do list pour bien préparer l’arrivée de votre collaborateur ! Cette dernière peut comprendre : > De créer ses accès > Commander le matériel nécessaire à sa prise de fonction > Planifier les rendez-vous avec ses futurs tuteurs

 

Et attention ! La phase d’onboarding ne se limite pas à une seule première journée. Elle représente une période bien plus longue. Pour être certain que le collaborateur se sente à l’aise sur ses nouvelles fonctions, rien ne vaut la communication. Pensez donc à lui demander régulièrement du feedback.

 

Comme évoqué à travers cet article, recruter se s’improvise pas, surtout en pleine guerre des talents ! Pour être efficace et différenciant à chaque étape, les ingrédients nécessaires restent avant tout l’anticipation et une méthodologie rigoureuse. Besoin de recruter prochainement et d’être accompagné dans ce projet ? Faites appel à un DRH à temps partagé ! Contactez-nous.

 

 

 

 

Cet article vous est proposé par nos DRH à Temps partagé 

Matthieu tobal de alaiz et Guylaine goubier

D’autres articles qui pourraient vous plaire

Indicateurs financiers & PME : Quels Kpis suivre en 2024 ?
#ActingTeam : Rencontre avec Sylvain Pont, DAF à temps partagé à Lyon
Mission RH à temps partagé : le passage à l’échelle d’une startup
Des compétences de haut niveau aux parcours riches
Des profils adaptés pour une intervention au bon niveau
Un réseau d’expertise et d’entraide très actif

Des questions ?

Vous souhaitez découvrir notre accompagnement en direction financière à temps partagé ?