Lever des fonds avec les Business Angels
Notre blog

Levée de fonds : financer son entreprise avec les Business Angels 

Lecture: 10min – Le 27 juillet 2022

Dans le paysage du financement, de nombreux leviers existent … et se transforment vite en vrai casse-tête pour les entrepreneurs en recherche de fonds. A qui s’adresser ? A quel moment ? Comment ? Pour quel montant ? A travers son dossier spécial « levée de fonds », Acting décrypte pour vous les dispositifs de financement possibles à chaque étape de développement de votre entreprise. Aujourd’hui, coup de projecteur sur la levée de fonds aux côtés des Business Angels !

 

Qui sont les Business Angels et pourquoi les solliciter ?

 

1. Un acteur clé du financement en amorçage

Contrairement aux autres acteurs du financement, un Business Angel est une personne physique qui investit son patrimoine financier, et ainsi ses fonds propres, dans des entreprises innovantes, non cotées et à fort potentiel de croissance. De plus, en tant que premier acteur du financement en amorçage, le Business Angel joue un rôle majeur dans la réussite des premières années des jeunes entreprises.

 

2. POURQUOI LES SOLLICITER ?

Côté financement, les business Angels ont la grande particularité de pouvoir créer un effet de levier sur le montant final de la levée de fonds. En effet, leur participation financière va donner un certain crédit auprès des autres acteurs, tels que les fonds ou BpiFrance. Il représente ainsi le premier maillon de la chaine de financement.

 

Au-delà de l’investissement, ces acteurs ont surtout pour vocation d’accompagner les entreprises dans leur développement. Grâce à leur profil de chefs d’entreprise ou de cadres supérieurs, ils apportent leur expérience, connaissances ainsi que leurs réseaux personnels aux entrepreneurs.

 

Quand faire appel aux Business Angels ? 

 

1. Le stade d’avancement

Toutes les entreprises ne peuvent pas prétendre à un financement auprès des Business Angels. En effet, ces acteurs du financement s’adressent à un certain profil de société et disposent d’une liste de critères bien précis. A savoir :

 

Société créée
De par leur participation financière, ces investisseurs deviennent actionnaires des entreprises. En effet, ce levier ne fait pas partie de la catégorie des financements non-dilutifs. Et qui dit prise de part du capital, dit forcément société créée !

 

L’équipe 
Généralement composée de 2 à 3 personnes, l’équipe devra être complémentaire et avec toutes les compétences nécessaires au développement du projet.

 

Le produit / service 
Au-delà de la simple « idée », les entrepreneurs devront présenter un projet concret avec au minimum le fameux MVP (minimum viable product). A cela s’ajoutera d’autres critères : réponse à un besoin, taille du marché, différenciation, avantage concurrentiel… etc

 

Les metrics 
L’entreprise devra également montrer des premières « preuves de concept », à savoir un début de chiffre d’affaires ou encore des premiers utilisateurs du produit / service.

 

💡Bon à savoir : 
A noter également que les Business Angels regarderont de près les perspectives de sortie qui s’offrent à eux pour assurer la rentabilité de leurs investissements à terme.

 

2. Quels objectifs visés ? 

Le financement octroyé par ces investisseurs permet d’amplifier les fameuses premières « metrics » et d’accélérer le développement de l’entreprise. Après la levée de fonds, le financement servira donc à :

 

Améliorer le MVP, grâce aux retours des clients
Trouver son « product market fit », se connecter à son marché
Améliorer le Business model pour le rendre plus efficace
Créer et booster la traction

 

 

Vers qui se tourner ? Les réseaux et clubs de Business Angels

 

Ces acteurs du financement se structurent sous la forme de réseaux ou de « clubs ». En très grande majorité, ces derniers sont rattachés à la Fédération nationale des Business Angels, France Angels, qui rassemble près de 5 500 Business Angels à travers le territoire. La Fédération compte aujourd’hui près de 64 réseaux, divisés en 3 grandes catégories :

 

Généraliste et/ ou de proximité :
Un réseau qui investit dans tous types de secteurs (tech ou non). Il existe également des réseaux par Région (Paris Business Angels, Provence Angels…etc)

 

Spécialisé 
A l’image de Mer Angels, CleanTech Business Angels ou encore Angels Santé… certains réseaux sont spécialisés dans des thématiques bien précises et sélectionnent leur investissement en fonction.

 

Affinitaire 
De grandes écoles ont également lancé leurs propres réseaux (ex : Kedge Business Angels, Business Angels Grandes Ecoles…) et s’adressent directement à leurs diplômés.

 

💡Bon à savoir : 
Dès lors que vous êtes prêts à présenter votre projet et à pitcher, n’hésitez pas à solliciter plusieurs réseaux pour maximiser vos chances de réussite !

 

Lever des fonds avec les Business Angels : les grandes étapes 

 

Pour séduire les Business Angels et atteindre la fameuse étape de « closing », les entrepreneurs devront se soumettre à un processus de levée de fonds structuré au sein des réseaux et clubs. Pour réussir chacune d’entre elles, l’entrepreneur peut faire appel à un DAF à temps partagé. Expert sur le sujet et familier des attentes des Business Angels, le directeur financier s’avère une aide précieuse pour établir une stratégie efficace en fonction du projet et également garantir les chances de succès de financement !

 

Etapes levée de fonds Business Angels

 

1. Dossier & pré-sélection 

Dans un premier temps, il sera demandé aux entrepreneurs de remplir un dossier de candidature (bien souvent via des plateformes numériques dédiées). Chaque jour, de très nombreux dossiers sont déposés auprès des réseaux et clubs de Business Angels. Cette phase d’approche implique donc un dossier parfaitement travaillé pour passer cette étape de sourcing avec succès.

 

2 grands éléments sont attendus dans ce dossier :
Un pitch deck de présentation (présentation de l’équipe, du produit, service, perspectives…)
Un business plan

 

Une fois cette étape validée, l’équipe des réseaux décide ou non de donner suite à la candidature de l’entrepreneur. Si cette dernière est retenue, un premier rendez-vous sera fixé pour mieux comprendre le projet et détailler les metrics clés.

 

2. COMITE (PITCH) 

Dans le cas où le dossier est pré-sélectionné, celui-ci passe ensuite en comité. Durant cette étape, le(s) fondateur(s) devront se prêter au jeu du « Pitch » devant les Business Angels. 5, 7 ou 10min… chaque réseau fixe le timing de cette présentation. Une fois terminée, celle-ci laisse place généralement à une session de questions-réponses pour éclaircir certains points.

 

3. INSTRUCTION 

Dans un troisième temps, et si le pitch séduit, arrive la fameuse phase d’instruction. Une étape cruciale dans ce processus de levée de fonds ! En effet, c’est à ce moment précis que le dossier sera entièrement passé au crible par quelques Business Angels sélectionnés pour réaliser l’instruction.

 

3. PLENIERE

Puis, cette phase d’analyse détaillée laisse place à la plénière. Les entrepreneurs sont à nouveau conviés pour présenter et défendre leur projet devant les Business Angels. La différence avec le premier pitch ? Il s’agit ici d’une présentation plus longue suivie d’une session d’échanges plus pointue. Cette phase est cruciale car c’est à l’issu de ce deuxième « pitch » que les Business Angels décideront (ou non) de se positionner sur le projet et de le financer !

 

3. CLOSING 

Enfin, dans le cas où le projet est validé, tout une période de négociation s’enclenche entre les entrepreneurs et les Business Angels. Valorisation, ticket, pacte d’actionnaires… de nombreux sujets y sont abordés. Le processus de financement se clôture par la libération des fonds.

 

💡Et aussi : le suivi ! 
Une fois la levée de fonds concrétisée, les Business Angels exercent un rôle d’accompagnateur auprès des entrepreneurs. De même, un ou deux s’intégreront dans les futurs comités stratégiques pour guider les porteurs de projet dans leurs décisions… et effectuer un reporting auprès des autres Business Angels qui ont investis à leurs côtés.

 

Quel montant est-il possible de lever avec les Business Angels ? 

 

Le montant de la levée de fonds auprès des Business Angels est assez variable. En fonction du réseau mais aussi des besoins des entrepreneurs et de la stratégie à mener, la fourchette de ce financement se situe entre 300 000€ et 2, voire 3 millions d’euros.

 

Très sollicités par les entrepreneurs, les Business Angels sont ainsi très sélectifs sur les projets qu’ils financent. Pour vous aider dans votre levée de fonds, n’hésitez pas à être accompagné par un expert à temps partagé ! Ce format d’intervention s’avère idéal pour réussir cette étape clé dans la vie de vitre entreprise

D’autres articles qui pourraient vous plaire

Office Manager à temps partagé : 4 bonnes raisons d’y faire appel
Levée de fonds : DAF et DRH, le binôme gagnant !
Financer son entreprise : les financements non-dilutifs
Des compétences de haut niveau aux parcours riches
Des profils adaptés pour une intervention au bon niveau
Un réseau d’expertise et d’entraide très actif

Des questions ?

Vous souhaitez découvrir notre accompagnement en direction financière à temps partagé ?