Levee fonds DRH
Notre blog

Levée de fonds : DAF et DRH, le binôme gagnant ! 

Lecture: 10min – Le 29 juin 2022

De la préparation du pitch deck, au business plan en passant par la due diligence, le directeur financier occupe une place centrale dans la levée de fonds. Bien que mis sur le devant de la scène, le DAF n’est pourtant pas le seul intervenant pour mener à bien cette nouvelle étape dans la vie de l’entreprise. Dans les coulisses, le responsable des ressources humaines s’avère d’un précieux soutien pour le directeur financier ainsi que le dirigeant. Pleins feux sur ses missions et son rôle à chaque étape de la levée de fonds.

 

DRH et levée de fonds – la préparation

 

> Un dossier en béton pour séduire les investisseurs

Bien que très convoitée par les entrepreneurs, la levée de fonds est loin d’être un acte anodin et ne s’improvise pas du jour au lendemain. Pour mettre toutes les chances de son côté, l’entrepreneur se doit de bâtir des bases solides qui l’aideront à bien se structurer. Et la construction de ces fondations passe notamment par une bonne compréhension des attentes des investisseurs. Attentifs à leur retour sur investissement (le fameux ROI), ces derniers vont passer au crible plusieurs éléments qui les conforteront dans leur décision de financer ou non un projet.

 

Globalement, 3 grands critères essentiels se trouvent sur leur grille d’analyse :

◉  Le potentiel du projet (potentiel de croissance ou preuve de rentabilité)
◉  Le potentiel de cession à terme (la sortie)
 L’équipe (équipe dirigeante, complémentarité et organisation interne)

 

Alors que le DAF aura notamment la charge de rassurer les investisseurs sur le premier point grâce à un travail sur les données chiffrées et les projections financières, le DRH, quant à lui, se penchera sur le sujet de l’équipe. Quelle sera l’organisation future ? Les profils à recruter ? Les compétences stratégiques et nécessaires ? Pour quels coûts ? Les valeurs qui portent l’entreprise (point clé pour embarquer les investisseurs) ? Sa vision et son expertise sur le marché seront de précieux atouts pour éclairer le DAF dans la construction du Business Plan et challenger le dirigeant dans ses futurs projets pour l’entreprise. DRH et levée de fonds vont donc de pair à cette étape !

 

Pendant la levée de fonds


> Préparer la Due Diligence RH

La levée de fonds relève d’un processus bien structuré et réglementé. Ainsi, et si le dossier séduit et passe les premières étapes, celui-ci devra faire l’objet d’une due diligence. Objectif ? Analyser le sujet en profondeur et procéder à tout un ensemble de vérifications. Marché, solidité de l’offre, organisation, mesure des risques… un très grand nombre d’éléments sont passés au crible par les potentiels investisseurs pour ainsi mesurer les risques éventuels. D’ailleurs, cette analyse est parfois externalisée par des cabinets d’avocats à travers un audit de conformité.

 

Moins connue des entrepreneurs, une phase de Due Diligence RH peut également être mise en place par les investisseurs pour mieux comprendre la dimension humaine de l’entreprise.

 

Plus précisément, celle-ci permet de :

◉ Anticiper les éventuels risques pour l’entreprise
◉ Analyser les forces & faiblesses managériales
Vérifier le partage des mêmes valeurs
Définir les axes de recrutement, le rôle de chacun…
[…etc]

 

Tout un ensemble de sujets qui doivent être bien préparés et de manière détaillée à l’aide du DRH.


> Accompagner le dirigeant

Tous les dirigeants qui se sont lancés dans l’aventure de la levée de fonds pourront le confirmer : cette étape prend du temps et s’apparente à un vrai marathon ! Entre la préparation amont et les multiples rendez-vous, les journées des entrepreneurs sont souvent bien remplies… au détriment de certains éléments assurant le bon fonctionnement de l’entreprise ! Comment faire face à cette période qui fortement impacter le business ? La réponse se trouve du côté du DRH. En véritable bras droit du dirigeant, il aide ce dernier à mieux appréhender cette période (retard, pression sur l’entreprise, perte de confiance…) en apportant une oreille attentive et des solutions concrètes sur l’organisation à mener.

 

> ETRE PRÉSENT AUPRES DES EQUIPES

Autre potentiel dommage collatéral de la levée ? Le management des équipes ! Laissées à elle-même, ces dernières peuvent très vite se sentir seule voire rapidement démotivées par l’absence de leur dirigeant et ce manque de direction temporaire.  Pour y remédier, le directeur des ressources humaines peut non seulement anticiper cette période aux côtés du dirigeant mais également endosser provisoirement le rôle de représentant symbolique auprès des collaborateurs. Grâce à sa position « neutre », il peut ainsi faire le lien entre les équipes et le dirigeant. De quoi rassurer les équipes… et redonner confiance aux entrepreneurs !

 

DRH levee de fonds

 

 

Post levée de fonds 

 

> Dérouler le plan d’action 

Comme diront souvent les investisseurs : la levée de fonds n’est pas une finalité, mais un tremplin pour aller plus vite et plus loin. Le succès de l’entreprise réside donc dans la bonne utilisation de ces nouveaux fonds pour garantir sa croissance et son accélération. Par conséquent, une fois le closing réalisé, place à l’action ! Côté ressources humaines, la levée de fonds engendre bien souvent des changements majeurs pour l’entreprise tels que des recrutements de nouveaux profils. Une mission cruciale exercée par le DRH pour structurer l’organisation et accompagner l’entreprise dans sa nouvelle étape de croissance post-levée. Tel un chef de projet, ce dernier déroule le fameux plan d’action (le carburant nécessaire pour assurer une exécution rapide et efficace !) et adaptera celui-ci si besoin.

 

> Veiller et garder la main sur la vision

Qui dit levée de fonds, dit bien souvent également changement de dimension. Une équipe qui grossit, des niveaux hiérarchiques qui se mettent en place, des nouveaux bureaux ou projets en vue… passer de la jeune startup à la petite ou moyenne entreprise peut très vite chambouler l’équilibre de cette dernière. C’est pourquoi, tout un processus de structuration doit être mis en place à l’aide du Directeur des ressources humaines. Son rôle ? Préparer et accompagner le dirigeant dans ces changements et le management à mener. Egalement, il veillera notamment à la bonne conservation de l’ADN de l’entreprise durant cette phase d’accélération.

 

DRH et levée de fonds se combinent donc parfaitement à chaque étape clé du processus. En plus de contribuer à bâtir les fondations de l’entreprise, le DRH guide les dirigeants dans le déploiement et le suivi de la mise en place du plan d’actions. Vous êtes en recherche de financement et vous recherchez un expert à vos côtés dans cette nouvelle étape ? Contactez dès à présent nos DRH à temps partagé !

D’autres articles qui pourraient vous plaire

Levée de fonds : financer son entreprise avec les Business Angels
Office Manager à temps partagé : 4 bonnes raisons d’y faire appel
Financer son entreprise : les financements non-dilutifs
Des compétences de haut niveau aux parcours riches
Des profils adaptés pour une intervention au bon niveau
Un réseau d’expertise et d’entraide très actif

Des questions ?

Vous souhaitez découvrir notre accompagnement en direction financière à temps partagé ?